The Magnetic North

the magnetic north

prospect of skelmerslade

 

artiste: The Magnetic North

album: Prospect Of Skelmersdale

quand? 18 mars 2016

où ça? Full Time Hobby

 

 

La connaissance d’un groupe, d’un artiste est une histoire de rencontre. Comme dans votre quotidien, on vous présente des hommes, des femmes sans ressentir une connexion, un feeling. Puis un jour, c’est le coup de foudre sans vraiment savoir pourquoi vous vous sentez en confiance avec cet être humain. Vous décidez de creuser chez cette personne les points d’attractions qui vous relient. Ensuite c’est une histoire de communication … C’est sans doute le point de rupture avec ce média qu’est la musique. On peut décider ou non d’être ami-e avec telle ou telle musique sans aucune obligation d’entretenir un langage verbal…

J’ai récemment fait une rencontre musicale. C’est assez rare pour le signaler. Je tiens à rassurer les lecteurs qui se diraient à juste titre « Génial! Le mec se barre deux années… Il revient pour nous dire qu’il ne fait que de rares rencontres musicales… Mais, pas de problème ! Il va écrire sur la musique… ». Durant ces deux années j’ai fait plusieurs rencontres musicales qui m’aideront à alimenter ce blog. Simplement, le hasard du calendrier a voulu que je vienne accompagné de mes nouveaux compagnons. Ils ont sorti leur deuxième album il y a un mois seulement. L’occasion était trop belle pour ne pas vous les présenter.

The Magnetic North donc. Projet résolument folk de par son ancrage géographique et la mythologie qu’il raconte : Erland Cooper décide de réunir des musiciens pour  former un trio avec lui : Hannah Peel, Simmon Tong et donc Erland Cooper. Ce dernier décide de mettre en musique ses rêves, habités par une certaine Betty Corrigal, jeune femme exclue de son village dans les années 1770 pour être tombée enceinte d’un marin de passage. Cette femme serait venue dans ses rêves lui murmurer des mélodies. Dès lors, il ressent le besoin impérieux de réunir des musiciens pour mettre en musique ce que sa muse onirique lui dicte. L’histoire de Betty, Erland Cooper l’a beaucoup entendu dans son enfance , venant lui même de l’archipel des Orcades, lieu où s’est déroulé le fait divers.

Le casting est plutôt séduisant :

  • Simmon Tong , mercenaire à la solde de groupes influents  tels que Blur, The Verve, Gorillaz ou encore the Bad the Good and the Queen
  • Hannah Peel, responsable d’un très bel album : The Broken Waves. Elle prête sa voix à la défunte Betty et tricote des arrangements somptueux sur les deux album. Elle s’amuse, en outre, avec de petites boites à musique à préparer des reprises savoureuses de tubes pop.

Voila pour la présentation. Il y a un mois The Magnetic North sortait leur deuxième album. Etait-il nécessaire de renouveler l’expérience après un premier essai aussi concluant? Et surtout y avait-il encore des choses à dire sur le village, sur Betty? Sur ce drame aux contours romanesques?

C’est là qu’ils sont malins. Ils ont redonné une seconde vie à leur musique, si belle, en se déplaçant dans l’Angleterre pour s’intéresser aux habitants de Skelmersdale,ville nouvelle édifiée premièrement pour reloger une partie de la population britannique victime des destructions de la seconde guerre mondiale puis ensuite  devenue un refuge pour les adeptes de la méditation transcendantale … Toutes les pirouettes sont envisageables quand le résultat est un album simplement beau.

Ci-dessous, écoutez l »album entier en streaming :

Un tube du dernier album :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :